marketing automatisé

Le marketing automatisé appliqué au recrutement

 

Le marketing automatisé appliqué au recrutement

Le marketing automatisé appliqué au recrutement

Le recrutement par Internet est monnaie courante. Un emploi est affiché sur le site Web d’un employeur – et une personne propose sa candidature à l’aide d’un formulaire. Le formulaire demande habituellement le Nom, le Courriel et le CV. Jusqu’ici, rien de nouveau…

Le formulaire pourrait cependant donner beaucoup plus d’information sur le candidat – si l’employeur utilise un outil de marketing automatisé :

  • Le candidat a-t-il visité uniquement l’offre d’emploi ?
  • Quelles autres pages a-t-il visité ?
  • Combien de temps a-t-il passé sur les pages visitées ?
  • A-t-il visité le site à plusieurs reprises ?
  • A-t-il proposé sa candidature dès sa première visite ?
  • A-t-il proposé sa candidature à plus d’une reprise ?

« Un candidat doit s’assurer d’avoir assez d’information sur l’entreprise (sa taille, ses activités, sa clientèle, ses projets)… La première source d’information est le site Web de l’employeur. »

Source : Organiser sa recherche d’emploi

ÉVALUER UN CANDIDAT D’APRÈS SES INFORMATIONS NON SOLLICITÉES

Les informations non sollicitées permettent, dans une certaine mesure, d’évaluer l’intérêt du candidat à l’égard de l’emploi et de l’employeur. On pourrait dire, sans trop se tromper, qu’un candidat est plus intéressant à considérer lorsqu’il :

  • A visité plus d’une page du site.
    • Un candidat qui visite uniquement la page de l’offre d’emploi est probablement plus intéressé à postuler sur le plus grand nombre d’emplois qu’il trouve que de comprendre la nature de l’emploi et l’employeur qui pourrait l’embaucher. marketing-automatise-rh1
  • A visité les pages en lien avec l’emploi et l’employeur.
    • Un candidat qui visite les pages Nos clients, Notre Équipe, Nos bureaux et la page d’un produit démontre un certain engagement dans sa démarche de proposer sa candidature. marketing-automatise-rh2
  • A passé un minimum de temps sur le site de l’employeur.
    • Un candidat qui passe environ 30 secondes sur la page d’offre d’emploi (alors que le temps de lecture moyen de la page est de 1:30 minute) veut probablement dire qu’il a lu la description d’emploi ailleurs (on l’espère) et qu’il s’est empressé de remplir le formulaire d’emploi une fois arrivé sur le site de l’employeur. marketing-automatise-rh3
    • Un candidat qui passe environ 11 minutes pour lire 8 pages du site veut probablement dire qu’il désire comprendre la nature de l’emploi et s’intéresse à l’employeur.
      marketing-automatise-rh4
    • Un candidat qui passe environ 50 secondes pour lire 6 pages du site veut dire qu’il lit très rapidement (!) ou qu’il a juste parcouru quelques pages pour voir ce que le site avait l’air. Dans un cas comme dans l’autre, on pourrait dire que ce candidat est plus intéressant que s’il avait uniquement visité la page de l’offre d’emploi, mais moins intéressant que s’il s’était attardé à lire les contenus du site avant de proposer sa candidature. marketing-automatise-rh5
  • A visité le site à plus d’une reprise, oui et non…
    • Un candidat qui visite le site de l’employeur à quelques reprises (quelques pages) à l’intérieur d’une courte période (en moins d’une semaine) avant de proposer sa candidature, laisse croire qu’il s’est informé adéquatement et qu’il croit que sa candidature pourrait être considérée – un candidat sérieux quoi. marketing-automatise-rh7
    • Un candidat qui visite le site de l’employeur à quelques reprises à l’intérieur d’une moyenne période (en moins d’un mois) et qu’il propose sa candidature à plus d’une reprise pour le même emploi veut probablement dire qu’il est très intéressé par l’emploi et qu’il croit que sa candidature devrait être reconsidérée – un candidat persistant. marketing-automatise-rh8
    • Un candidat qui visite le site de l’employeur à quelques reprises à l’intérieur d’une plus longue période et qu’il postule pour différents emplois pourrait vouloir dire qu’il est familié avec le domaine d’activité de l’employeur – un candidat avec un certain potentiel. marketing-automatise-rh9
    • Un candidat qui visite le site de l’employeur à 4 reprises en 4 jours et qu’il propose sa candidature à chaque fois (!) pourrait laisser croire que sa démarche de recherche d’emploi est un peu brouillon (ou qu’il n’a pas de mémoire) – un candidat moins intéressant, disons. marketing-automatise-rh10

ANALYSER LES VISITES D’UN CANDIDAT AVANT L’ENTREVUE D’EMBAUCHE

L’employeur a retenu quelques candidats et les a convoqués à une entrevue d’embauche. L’employeur peut dorénavant savoir si un candidat a revisité son site, quelles pages il a visité ou revisité pour se préparer à son entrevue d’embauche. Le candidat s’est-t-il informé davantage sur l’employeur et ses clients ? Un outil de marketing automatisé peut vous dire tout ça ! N’est-ce pas génial de savoir à quel point un candidat prend son entrevue d’embauche au sérieux !!

Analyser les visites d’un candidat présélectionné s’avère un exercice intéressant et utile. Discuter du site Web de l’employeur peut d’ailleurs être une belle façon d’aborder  l’entrevue d’embauche, autant par l’employeur que par le candidat.

Bien évidemment, les informations non sollicitées d’un candidat ne permettent pas de qualifier une candidature ou même de garantir la qualité d’employabilité d’un postulant, mais ces signaux fournissent néanmoins une certaine compréhension de la démarche du candidat – au même titre que le font les spécialistes du marketing pour les clients potentiels.

OPTIMISER LE PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Tout employeur sait que le processus de recrutement est une étape critique en temps et en argent. En temps, parce que le processus demande un certain délai entre le moment d’afficher une offre d’emploi et l’embauche – et avant que le candidat soit pleinement fonctionnel. En argent, parce que des frais peuvent s’appliquer pour afficher un emploi sur le Web (sites d’emploi payants, annonces payantes LinkedIn, etc). De plus, le processus requiert une certaine charge de travail des ressources internes de l’employeur (responsable des ressources humaine par exemple).

Un outil de marketing automatisé peut aider à optimiser le processus de recrutement – en temps et en argent. Voici comment :

– OPTIMISER LE TEMPS DE RECRUTEMENT

Avant d’afficher une nouvelle offre d’emploi sur son site Web, l’employeur aurait tout intérêt à consulter les candidatures déjà reçues au cours des derniers mois ou des dernières années. Qui sait, une candidature correspondante à l’emploi disponible pourrait déjà s’y trouver ! L’employeur pourrait alors contacter ce candidat pour savoir s’il est intéressé par l’emploi, ou même lui demander s’il connaît quelqu’un qui pourrait être intéressé par l’offre d’emploi. Ainsi, l’employeur peut économiser un temps précieux – en plus d’éliminer les frais d’annonces d’emploi payantes.

marketing-automatise-rh11

– OPTIMISER LES FRAIS DE RECRUTEMENT

Est-ce que les sites d’emploi payants sont efficaces pour l’employeur ? Est-ce ça en vaut le coût ? Est-ce que les candidats qui visients la page de l’offre d’emploi proviennent d’un site d’emploi payant (comme Jobboom, Workopolis ou InfopresseJobs), d’un site d’emploi gratuit (comme Indeed) ou d’une annonce gratuite publiée sur les réseaux sociaux de l’entreprise (comme Facebook, LinkedIn ou Twitter) ? Pour répondre à ces questions, l’employeur doit consulter la provenance (la source) des candidatures reçues. L’employeur pourrait ainsi valider et justifier les frais des annonces payantes.

Dans un même ordre d’idée, l’employeur pourrait comparer si les candidatures provenant d’un site d’emploi gratuit s’informent davantage sur l’employeur (visitent plus de pages) que les candidatures provenant d’une recherche naturelle sur Google.

marketing-automatise-rh12

CONSIDÉRER LES VISITES D’UN CANDIDAT

Il y de nombreux articles soulignant le fait qu’un candidat devrait visiter le site Web d’un employeur lorsqu’il est en recherche d’emploi. D’une part, parce que le site Web est l’une des principales sources d’information de l’entreprise, d’autre part, parce que les employeurs valorisent les candidats qui ont « fait leurs devoirs ».

« Les employeurs valorisent les candidats qui ont fait leurs devoirs. Vous devriez chercher à savoir sur l’employeur tout ce que vous pouvez en consultant, par exemple, son site Web, ses communiqués de presse récents et des membres du personnel. »

Source : Conseils en matière d’emploi

Pourtant, d’après mes observations, plus de 95% des candidatures analysées (325 candidatures uniques) visitent UNIQUEMENT la page de l’offre d’emploi ! D’après un tel constat, il pourrait être plus intéressant de s’attarder aux candidats qui ont visités plus d’une page du site de l’employeur – non ?!

POUR TERMINER

Comme vous pouvez le constater, un outil de marketing automatisé peut être utilisé de plusieurs façons : autant par l’équipe des ventes et du marketing que par les ressources humaines. L’identification des visiteurs et l’analyse de leurs visites est dorénavant une pratique de plus en plus facile à réaliser.

Ne soyez pas surpris, la technologie est rendue là – et bien plus loin encore. Agissez, employeurs et employés, en connaissance de cause.

Vous avez aimé cet article, partagez-le et suivez-moi sur Twitter (@ericperreault).

Eric Perreault

Eric PerreaultEric est Gestionnaire en marketing électronique. Il est spécialisé en référencement naturel (SEO), publicité Google Adwords (SEM), marketing par courriel et en marketing de contenu.

M. Perreault s’est forgé une expertise en intelligence d’affaire en exploitant l’analytique Web, Ses outils de prédilection sont Google Analytics (outil d’analyse d’audience d’un site Web), Pardot (outil de marketing automatisé) et le CRM Salesforce (outil de gestion de la relation client).

AUTRES ARTICLES

Par défaut
marketing automatisé

Le Marketing Automatisé à Montréal et au Québec

Le Marketing Automatisé à Montréal et au Québec

Si le marketing automatisé avait déjà le vent dans les voiles l’année dernière (lire l’article Le paysage du « Marketing Automation » au Canada et à l’international), on peut maintenant dire qu’il a pris son envol. L’intérêt pour le marketing automatisé est de plus en plus marqué. Le sujet intéresse non seulement les spécialistes en marketing électronique, mais aussi les dirigeants d’entreprise et les acteurs du changement digital en entreprise.

C’est du moins ce que j’ai pu constater la semaine dernière lors de la conférence A Practical Guide to Effective SEO and SEM, réalisée par @Nubik, @Pardot et @Amauta. Une salle comble d’environ 50 personnes intéressées par le SEO, le SEM – mais surtout par le marketing automatisé.

RÉSUMÉ DE CONFÉRENCE

L’équipe de Nubik a d’abord présenté les principes de base du SEO et du SEM – et de l’importance de ces source de trafic afin d’obtenir des visiteurs sur son site Web, mais surtout comment générer des clients potentiels dans un contexte de marketing et de commerce électronique. Comme ces sources de trafic sont identifiées par l’outil de marketing automatisé, on peut connaître exactement le ROI des campagnes et des activités marketing. Bref, une excellente présentation !

@NeilBarbaro a ensuite présenté Pardot, l’outil de marketing automatisé de Salesforce. Il a montré les rapports de performances : tel mot-clé a généré X prospects et X$ en revenu. Il a ensuite expliqué comment utiliser le marketing automatisé pour engager et améliorer l’expérience client : l’utilisation de landing pages, la qualification des leads par le Scoring et le Grading, la segmentation des prospects, la notion d’engagement par le drip campaign, etc.

a-pratical-guide-for-effictive-seo-sem

Nubik offre dorénavant l’implantation de Pardot et de Salesforce Marketing Cloud en entreprise – avec un service d’assistance post implantation pour une meilleure prise en charge des utilisateurs.

LE MARKETING AUTOMATISÉ À MONTRÉAL

Le marketing automatisé est de mieux en mieux expliqué – et du coup, de mieux en mieux compris par les gestionnaires d’entreprises. Les conférences spécialisées sur le sujet sont de plus en plus fréquentes comparativement à l’année 2015. Intellio Incloud a réalisé une conférence en juin, intitulée L’ultime conférence sur l’automatisation marketing à Montréal. Les Affaires organise la 2e Édition du Sommet Marketing B2B en novembre prochain : la stratégie marketing et le marketing automatisé seront abondamment discuté.

— Mise à jour 2016-11-16 —

Intellio Incloud réalisera une autre conférence le 1er décembre, intitulée « Marketing Automation Workshop ». C’est probablement votre dernière chance d’assister à une conférence sur le sujet avant la période des fêtes…

 

Les emplois en marketing automatisé et en implantation de solutions numériques est de plus en plus visible. Edelman Digital poursuit sa croissance – tout comme BDC, Coveo a annoncé en juillet vouloir créer, au cours des 24 prochains mois, plus de 50 emplois à Montréal. La semaine dernière Deloitte Digital annonçait la nomination de plusieurs nouveaux membres au sein de leur équipe. Perkuto, spécialisé Marketo, a aussi agrandi généreusement son équipeet continu à engager. Absolunet, spécialisé Magento, a annoncé l’expansion de ses activités aux États-Unis, principalement grâce à son équipe de croissance numérique.

LE MARKETING AUTOMATISÉ AU QUÉBEC

Comme dans bien d’autres domaines, Toronto, Vancouver et Montréal sont souvent les premières villes à adopter (ou copier) les modèles de nos voisins américains. Au Québec, c’est surtout Montréal qui sert de catalyseur au marketing automation – probablement dû au fait de la concentration des entreprises et de sa population. La ville de Québec est aussi de la partie : quelques conférenciers de l’événement Web à Québec 2016 ont aussi traité du sujet en avril dernier. Une simple recherche sur Twitter Advanced Search démontre toutefois que la majorité des acteurs sont de la région de Montréal.

PERSPECTIVE POUR 2017

Il faut l’avouer, le marketing automatisé est de plus en plus présent dans le paysage du marketing et du commerce électronique. Sans trop se tromper, on peut dire que le sujet fera encore plus parlé de lui en 2017.

POUR TERMINER

En espérant échanger avec vous sur le sujet, je vous laisse sur une « vieille » présentation réalisée l’année dernière lors d’une conférence Montreal Salesforce User Group.

Suivez-moi sur Twitter (@ericperreault) pour la suite.

Conférence Marketing Automatisé et CRM

Par défaut